qu’est-ce que ça veut dire

qu'est-ce que ça veut dire

En passant par quelques vieilles leçons, je veux vérifier que cela signifie la même chose que "Comment dit-on" parce que c'est comme "Que veut-il dire" ou quelque chose. J'espère qu'un natif peut vous ou na moi. Merci

  • Publié févr. 8, 2010
  • | 4777 vues
  • | lien
  • en ce qui concerne votre question "qu'est-ce que mono signifie"/ "comment dites-vous le singe" - Oui, l'un est bon! - mountaingirl 9 févr. 2010

Salut, jeezle, oui ils sont similaires. "Que voulez-vous dire" serait "qu'est-ce que ça veut dire?" et "Comment dit-on" est "comment dites-vous?". Je n'y ai jamais beaucoup pensé, mais vous avez raison de dire qu'ils sont essentiellement destinés au même type d'information.

Sic est un adverbe de latin qui signifie littéralement «comme ça». Dans notre langue, il est entre parenthèses ou crochets généralement utilisé pour indiquer au lecteur que le mot ou la phrase ci-dessus, et il peut sembler incorrect, inexact ou trompeur, se reflète textuellement, en respectant pleinement la principale source.

En tant que tel, sic est un mot utilisé principalement dans les textes écrits, où les mots ou les déclarations d'une autre personne sont cités ou transcrits, étant celui qui incorpore les mots dans le texte est conscient de l'inexactitude et, par conséquent, veut le laisser assis dans son texte explicite Par exemple: "Arrêtez de chercher les trois pattes du chat (sic)".

Sic indique également expressément transcrivant qui voulait respecter fidèlement les paroles prononcées, soit parce que cette inexactitude ou inexactitude est importante aux fins du texte où il est: « Les Etats-Unis (sic) »; soit parce qu'il voulait, simplement, respecter la source originale: "Avez-vous cherché (sic) ce que je vous ai demandé?"

Dans journalisme, Par exemple, il est largement utilisé lors de la transcription des mots d'une personne interrogée ou les déclarations d'une personnalité. Dans Droit, pour sa part, sic peut être utilisé dans la rédaction de documents juridiques, afin d'indiquer des erreurs ou des inexactitudes alléguées dans un dépôt.

De même, sic peut être utilisé simplement dans le but de ironiser ou ridiculiser le sens que vous voulez attribuer aux mots.

La phrase en latin sic erat scriptum cela signifie, littéralement, «c'est comme ça que ça a été écrit».

La phrase rebus sic stantibus signifie «c'est comme ça que ça se passe aux étoiles», et ça vient du Eneida, classique de la littérature universelle, auteur de Virgil.

D'un autre côté, l'expression sic transit gloria mundi traduit "ainsi la gloire du monde passe". En tant que tel, il fait allusion à l'éphémérité des triomphes et de la vie terrestre.

Sic parvis magna, phrase utilisée par le corsaire anglais Sir Francis Drake sur son bouclier, signifie «le grand commence petit», et se réfère à ses origines humbles.

Au Mexique, SIC sont les acronymes avec lesquels le Sociétés d'information sur le crédit (SIC), également connu sous le nom de bureau de crédit. Ces organisations sont des sociétés privées qui traitent de la gestion de l'information financière relative aux prêts et prêts accordés par des entités bancaires aux particuliers et aux entreprises. En ce sens, ils tiennent un registre des antécédents de crédit de chaque personne, qu'ils aient payé ou non, qu'ils l'aient fait à temps ou non. Les SIC classent ainsi la pertinence ou non d'accorder des crédits à des individus ou à des entreprises.

Quelle signification l'expression (sic) contient-elle?

Lorsque nous lisons certains textes, nous trouvons souvent l'expression (sic) et plusieurs fois nous ignorons ce que cela signifie ou pourquoi il est inclus.

Selon certains connaisseurs de notre langue, c'est une expression qui agit comme un adverbe et qui est utilisée lorsqu'une source, un texte, une norme, etc. est cité.

Fondamentalement, cet adverbe est utilisé lors de la transcription d'un texte ou d'une expression qui peut être interprété comme erroné, ou qui est faux, ou qui peut être source de confusion pour le lecteur.

En utilisant cet adverbe, celui qui l'utilise cherche à «sauver» la responsabilité de transcrire quelque chose de mal, ou ce qui peut l'être; C'est une façon de dire au lecteur: cette erreur n'était pas la mienne, mais de la source à partir de laquelle je l'ai pris.

Le (sic) on le voit beaucoup dans les règles, la doctrine et surtout dans la jurisprudence de la haute cour, qui transcrivent souvent des textes extensifs dans lesquels on trouve des erreurs grammaticales, conceptuelles ou autres.

L'existence de cet adverbe met en garde contre toujours qu'il ya une erreur possible, ce qui peut avoir cité plus d'un sens ou plus d'une interprétation, donc nous devons contextualiser ne pas tomber dans l'improviste au moment d'interpréter ce qui est lu.

Un Palavra "sic" é écrite entre parenthèses, APOS uma palavra OU phrase Terceiros, quando ces apresentam algum Erro na em estão écrit, que aparentem estranheza ous, plus Dessa foi façon ou auteur escreveu.

Sic é utilisé dans plusieurs pays, objectif ou mesmo objectif, ou seja, montrer à quel point est «exactement assim» qu'un palavra ou une expression pour les cheveux d'auteur écrit.

Pour indiquer à un lecteur qu'il ou elle sait que le texte original est faux, ou soa estranho, il peut être transcrit, accompagné du logo suivi du mot (sic). Quand ou si elle est répétée dans un certain nombre de citations d'un texte, elle est utilisée (sic passim), toujours chez les paroissiens, ce qui signifie (c'est assim partout).

Pas de monde académique ou surgi verbe "sicar", pour indiquer que vai fazer, ou não, un observação com a palavra (sic). Ex.: Não tenho coragem de sicar esse autor tão importante.

Une expression latine "Sancter Pater, sic transit gloria mundi" (Saint-Père, assim Passa à Glória do mundo) a été proféré até o ano 1963, trois vezes, um novo na Posse du pape.

Sic est un mot latin qui peut être traduit par "Comme ça". Son utilisation dans notre langue est lié à l'expression sic erat scriptum, que voulez-vous dire "C'est comme ça que ça a été écrit". De cette façon, sic est utilisé comme adverbe dans les écrits pour clarifier qu'une phrase ou un mot mentionné est textuel.

Quand un personne qui écrit un texte comprend, généralement entre parenthèses, l'adverbe sic, ce qu'il fait indique que ce qui a été dit a été exprimé de cette façon par un autre individu. Donc justifie fautes d'orthographe, erreurs grammaticales o mauvaises données, qu'il mentionne dans son texte qu'il sait que ce qui a été dit est faux, mais qu'il le respecte parce qu'il s'agit d'une expression littérale d'une autre personne.

Supposons que ce qui suit est publié dans un journal Paragraphe:

"Le président a refusé de rencontrer le candidat de l'opposition car" il est très fatigué et ne veut pas perdre de temps pour des idioties "(sic), selon un membre de son parti".

Comme vous pouvez le voir dans ce exemple, le journaliste qui écrit la note fait appel à l'adverbe sic pour préciser que la phrase a été dite littéralement par une autre personne. De cette façon, il est justifié par l'inclusion d'une expression qui peut entraîner impoli o violent.

Un autre exemple de l'utilisation de sic est la suivante:

"Je n'ai rien écrit sur le mur: quand je suis arrivé au salon, le mur était déjà écrit (sic). Je vous assure que je suis innocent ". Dans ce cas, le terme sic précise que l'utilisation de "Écrit" au lieu de "Écrit" est volontairement de respecter la littéralité de la expression.

Il est important de noter que le terme sic est utilisé dans d'autres langues, comme l'anglais. Ainsi, en lisant la presse des États-Unis ou de l'Australie, par exemple, il semble souvent indiquer que certaines phrases non cohérentes ou mal orthographiées ont été commises par la personne interrogée et non par la personne signant l'article.

L'Académie royale espagnole suggère l'utilisation du mot sic en italique, c'est-à-dire sic; cependant, dans le presse il est beaucoup plus fréquent de le trouver en lettres rondes, tout comme le reste des mots. Cela est inhabituel lorsque vous écrivez des termes dans d'autres langues, et cela peut être dû au fait qu'il est nécessaire de les placer entre parenthèses ou parenthèses. D'un autre côté, étant donné qu'il ne s'agit pas d'une abréviation mais d'un mot complet, il ne doit pas être écrit avec un point abrégé (comme dans le cas de "etc.").

Une des particularités de ce mot et son utilisation dans le domaine de journalisme c'est que les lecteurs doivent connaître à la fois sa signification et son application en tant que règles grammaticales ou sémantiques nécessaires pour pouvoir découvrir l'erreur par eux-mêmes. Cela le rend un peu particulier en comparaison avec d'autres termes et expressions du latin.

Parmi les erreurs les plus courantes des hispanophones, qui devraient toujours être accompagnés (sic) si un journaliste souhaite les publier sans les corriger, on trouve:

* ajouter un 's' à la fin des verbes conjugués dans la deuxième personne singulière du Prétérit parfait simple du mode Indicatif (par exemple: "Pourquoi tu ne me l'as pas dit?s avant que Carlos arrive? ")

Le liste continue, et comprend également les fautes d'orthographe utilisation abusive de certaines formes communes et tenses de mots tels que « croquette » ( « cocreta »), « boulette » ( « almóndiga ») et « Dentifrice » ( « Dentifrice »).

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (8 оценок, среднее: 5.00 из 5)
Loading...
Like this post? Please share to your friends:
Leave a Reply

44 + = 47

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!:

map